Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/08/2011

Séjour en AVEYRON

 

Séjour en AVEYRON du sam.28 mai au Mardi 31 mai 2011

 


 

Après un court voyage en chevaux vapeur jusqu'à notre point de séjour de Séverac l’Eglise, nous avons enfourché nos petites reines pour un périple d’environ 85 kms, traversé par trois lacs.

Un circuit sympathique pour une mise en jambe avec une agréable pose déjeuner au bord du lac de Pareloup et tout ceci sous un soleil radieux.

Retour au gite pour un petit plongeon détente dans la piscine, puis rendez-vous à la grange ou nous attendait  un pot de bienvenue offert par nos hôtes. Après s’être restaurés nous regagnons nos chalets où rien ne manque pas même les mouches !!!

La seconde journée s’annonce plus rude, un circuit plus viril, mais avec des paysages et des sites tellement magnifiques que la chaleur et les efforts sont vite oubliés.

Passage triomphal à Marcillac, c’est jour de marché et toutes ses bonnes odeurs du terroir nous ont relancés sur Conques joli site médiéval où la pause déjeuner s’est faite à l’ombre d’un grand tilleul, dommage que le temps nous manque pour visiter l’abbatiale.

Après avoir traversé de radieuses contrées, nous voici à Bozouls pour découvrir l’admirable travail de sculpture formé en partie par la mer, puis par l’Alrance et le Dourdou durant de multiples années. Et oui, aussi bizarre que cela paraisse, à l’époque on aurait pu se baigner à Bozouls. Cela nous ayant donné soif, nous nous sommes octroyé avec nos anciens une petite bière fraiche pour rafraichir le trou de nos gosiers moins spectaculaire celui-ci , avant de finir les derniers kilomètres, soit un total de 128 pour la journée.

Belle balade écornée par un malheureux quiproquo qui a mis notre secrétaire en colère pour avoir été laissé seul en arrière, tout a été résolu le soir même autour d’un pot de l’amitié.

Le troisième jour : Les cuisses sont douloureuses, l’œil est moins vif et même si le temps est un peu couvert, le moral revient vite surtout après avoir découvert Roquelaure village pittoresque bâti sur les restes d’un ancien volcan dont la cheminée culmine en son centre. Lors de la descende nous découvrons la coulée de lave solidifiée pareille à une énorme avalanche, sac de billes figé pour l’éternité égaré par un géant de l’antiquité, mère nature nous étonnera toujours !

 

 

Espalion où le scaphandre est à l’honneur grâce à ses inventeurs Rouquayrol et Denayrouze. Là notre petit groupe décide de se séparer, les courageux sont montés jusqu'à Saint Chely d’Aubrac et ils doivent remercier le dieu des cyclistes qui les a préservés d’une rencontre violente avec la gente bovine qui s’était approprié la route.

St Geniez d’Olt, ville de légende. Notre petit groupe s’y est restauré face à l’église monumentale dans un petit bar où la patronne nous a très bien accueillis malgré nos paniers repas et l’encombrement de nos vélos.

Retour tranquille jusqu'à Séverac l’Eglise, une petite séance de jacousi pour détendre nos muscles endoloris, un peu de pétanque et préparation des bagages pour le départ demain dans la matinée.

Nous clôturons ce séjour sous la pluie mais avec la visite du marché aux bestiaux de Laissac qui nous laissera un beau souvenir, visite intéressante et très accueillante qui nous fera voir notre steak d’une autre façon.

Avant de partir, visite au marché local où chacun ramènera quelques souvenirs périssables mais oh combien délicieux.

Nous ne garderons que de bons souvenirs de ce séjour. Les Aveyronnais sont des gens très accueillants et nous remercions encore ceux et celles qui ont œuvré pour élaborer cette épopée.

Serge Campos

 

Les commentaires sont fermés.