Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/08/2011

SORTIE DU CAROUX-ESPINOUSE

 

           Jeudi 9 juin 2011

 


 

Comme prévu nus nous sommes retrouvés à BEDARIEUX pour le Départ. Le lieu du rendez vous était mal défini, nous nous étions éparpillés.Enfin rassemblés à 8H10, les 12 cyclos s’alignent, et le top départ est donné : Direction LAMALOU les Bains.

La journée s’annonce belle et ensoleillée, la température est idéale.

1er Arrêt : à la sortie de Lamalou, on enlève une couche de vêtement, avant l’escalade.

Le peloton est groupé sur toute la montée du col de la Pierre Plantée, avec une pente moyenne de 5,9% sur 5kms jusqu’à 509m.

Pour info : La Pierre Plantée est un lieu connu des cyclotouristes, une concentration a lieu tous les ans en honneur à Paul de Vivie dénommé également « Le petit braquet »

Né en 1853.  Son pseudonyme littéraire était  VELOCIO.

Je recommande à tous la lecture de sa biographie.

 

Col de Madale : Sur une route bordée de châtaigniers, le peloton s’étire, la difficulté se montre, les légers devant, les poids lourds à l’arrière, et le sommet 612m

On enfile la route des cols : col des Arels 802m, col de l’ourtigas 987m, col de Lauzas 975m.

Le paysage est magnifique, entouré de landes de bruyères cendrées et d’une forêt de fougères.

Pour le plaisir des yeux, nous faisons une halte à un point de vue pour admirer au sud la magnifique vallée des gorges d’Héric.

Dans la montée de l’Espinouse, David tient toujours le crachoir, ça discute encore, tout va bien.

Les genêts purgatifs et les fuchsias rosés nous embaument.

Le peloton est très étiré au sommet de l’Espinouse 1122m. Le site du col a été aménagé.

Le col du Rieugrand lui succède. La température est fraiche 8 à 9°.

Je regarde les copains et je vois des visages rouges et radieux.

On enfile  les coupe vent et à nous la descente ver Les Ginestet et Murat.

En avance sur le programme horaire je décide de prolonger (pour le plaisir) d’une boucle de plus de 15kms vers le lac de Lauzas Malgré quelques affolements dans le peloton, Noël qui connaît bien la région, dirige la manœuvre.

A 9kms de Lacaune, Patrick perce, 6 cyclos l’aident à rentrer sur Lacaune

12h20 : L’aubergiste nous accueille, une jolie table est dressée et un menu du terroir nous est proposé .     Tout  était prêt …….

1.      Plat de charcuterie de Lacaune

2.      Confit de poulet accompagné de légumes et champignons

3.      Coupe de fruits au gingembre

4.      Café

5.      Vin rouge et rosé, digestif

 

Le ventre bien rempli le retour s’annonce difficile, direction La Salvetat.

Le beau temps nous accompagne toujours. La boite à vitesse du vélo de José passe en automatique, la chaine saute…. La route est belle !

On traverse La Salvetat et Fraisse sur Agout. Un peu d’inquiétude dans le peloton avant la montée du col de Fontfroide, pour beaucoup d’entre nous c’est une découverte.

Regroupement au col de Fontfroide  973m, personne en galère, impeccable.

Dans la descente de la vallée de l’Orb, nos yeux admirent  un paysage merveilleux.

Puis la rentrée dans la vallée se fait d’une allure modérée et groupée jusqu’à Bédarieux.

Arrivée à 16h45, nos compteurs affichent 147kms, nous avons franchi 10 cols avec 2100 m de dénivelé.

Chacun retrouve les voitures, fatigués, fiers et heureux de cette performance, tel des gamins !!!

Nous sommes prêts à recommencer et à partager des sorties aussi conviviales

 

 

Vive le vélo         Maurice SCHNEIDER

arr-t lamalou2.JPG

 

Les commentaires sont fermés.