Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/09/2013

sortie vélo jeudi 19 sept.2013

sortie ''SUMENE''

 

le pont d'Issansac

P1000959.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

  

P1000960.JPG

 

 

 

 

  

 

 

 

   

     Au départ de cette sortie sur la journée, neuf cyclos  pour parcourir les gorges de l’Hérault, les premiers contreforts cévenols , la vallée de la Vis, et pour terminer la bordure du plateau du Larzac.

        Le départ s’effectue sous une température encourageante, mais avec la crainte d’essuyer  une forte tramontane, qui finalement ne se fera ressentir qu’au retour sur le plateau.

       Le petit peloton, après avoir serpenté le long du fleuve Hérault, grignoté sur le Pont …d’Issensac, et traversé son cours, au droit de St Bauzille du Putois, se retrouve à musarder au pied des vestiges du château de Montoulieu, avant « d’attaquer » la difficulté du jour, inconnu de notre ami Christophe, mais qui porte le nom aussi mythique que redoutable de « La côte de la Cadière » !

  P1000961.JPG

 

                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000962.JPG

 

  

  Après une ascension  fort agréable dans les châtaigniers, nous franchissons le « Col du Lac »   (605 m), et découvrons le superbe panorama au dessus de la vallée de Sumène vers laquelle nous dévalons par une « routelette » étroite mais sévèrement pentue.


                      Nous sommes accueilli par notre Restaurateur de la « Petite Auberge », avec toujours autant de convivialité et de bonhommie. Ce repas sera une confirmation, pour ceux d’entre nous qui connaissions, mais laissera incrédules ceux qui découvraient !

P1000965.JPG

 

 

                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000966.JPG

 

 

 

  

Après cette restauration qui ne mérite sûrement pas les termes ni de rapide ni de légère, nous voilà reparti pour affronter la deuxième difficulté du jour, chère à notre ami Christophe, au nom tout aussi mythique : La côte de Madières (3, 7 km ?)

 

                         Il faut croire que ce lieu nous porte « poisse ».Car après l’épisode précédent que vous avez certainement suivi, du pneu à Noël, ne voilà-t-il pas que notre ami Pierre, ou du moins un rayon de sa roue arrière choisi de rompre, alors que la relative surcharge accumulée lors du repas, ne présageait d’une telle issue !

                           Bref, grâce à un sympathique couple vauclusien de camping cariste, notre camarade sera pris en charge et nous le retrouverons peu avant La Vacquerie, après avoir gravi notre ascension fétiche et affronté, comme dit plus haut, la tramontane balayant en rafales, le sommet du Plateau

                            La  descente dans la plaine s’effectuera sans encombre, et il ne restera plus qu’à Claude à aller récupérer notre camarade Pierre, exposé au caprices d’Eole.

                            Merci à tous pour ces moments sympathiques et conviviaux  et vive le vélo !

JLB

 

P1000962.JPGtexte et photos JLB

   

Les commentaires sont fermés.