Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2014

sortie dimanche 18 mai 2014

Au programme, la Randonnée La Molière à PEZENAS.


Pour cette 18éme randonnée de la Molière, beau temps, frais pour la saison. Bonne participation du VCC.

Au départ de Clermont, un groupe de huit participants du V.C.C. (et un cycliste qui nous a accompagné un bout de chemin), direction Pézenas, inscription à la randonnée, parcours, ravito et retour sur Clermont l'Hérault où nous avons croisé les bolides du 30éme rallye de Printemps.100 km au total.

Egalement au départ de Clermont, à 6h, le tandem (Marie-France et Bernard). Inscription à PEZENAS sur le circuit de 95 km, et retour vers Clermont . 105 Km au compteur

Plusieurs autres participants au départ de PEZENAS,  dont Maurice D. aperçu le matin à l'inscription, et  sur le grand parcours,  Noël P.,  Gilles D, et peut-être d'autres ...

 DSCN2184.jpg

RSCN2202.jpg

 

RSCN2199.jpg

 

DSCN2197.jpg

   

DSCN2193.jpg

  

RSCN2201.jpg

photos SC

12/05/2014

7 cols en Cévennes à Ganges -11/05/2014

 

Pédaler en Cévennes !

DSCN0836.JPG

 

Nous étions six au départ des « 7 cols », six sans appareil photo pour faire partager les paysages. Nous avons donc pédalé en égoïste dans cet océan de verdure aux vagues démentielles et figées. Vous n’avez pas vu ces petites routes cévenoles enneigées aux aromes d’acacia. Vous n’avez pas monté « la Bantarde », « l’Asclier » ou » le Mercou » à la forte odeur de chèvre. Vous ne vous êtes pas laissés griser dans  la descente étroite et sinueuse du Col du Pas. Vous n’avez pas  peiné dans le parfum entêtant du  dernier KM « des Vieilles».

Oui, nous avons fait une très belle et bonne balade avec un peu de fatigue à l’arrivée.

Il y avait aussi  MF. et B. avec le tandem sur un autre circuit tout aussi toboggan.                                         RM

DSCN0838.JPG

En effet nous y étions. Partis très tôt, (impatients de retrouver les Cévennes), nous avons parcourus les 110 kms du parcours n° 2 proposé par nos amis du Club de Ganges, et enchainés de jolis cols (la Tribale, l'Asclier, le Bès, le col du Pas, le col de Mourèze, ..) par des magnifiques petites routes typiquement cévenoles.

 

DSCN0839.JPG DSCN0841.JPG

DSCN0854.JPG

DSCN0843.JPGDSCN0853.JPG

 

 

 

 

 

DSCN0855.JPGDSCN0856.JPG

La météo était clémente cette année, ni froid ni pluie, des paysages magnifiques, un vrai bonheur.

DSCN0848.JPG      DSCN0849.JPG

 

DSCN0823.JPG DSCN0827.JPG

 

Il est vrai qu’au « mois de mai, les Cévennes s’habillent de beauté ».

photos et texte MF

 

  

dimanche 11 Mai 2014

Seulement six participants à cette sortie , une bonne partie du club étant sur les 7 cols en Cévennes.

DSCN2151.jpg
 
 
Montée au col du vent avec seulement quelques bonnes bourrasques au sommet où il a vite fallu remettre le coupe vent que nous avons gardé jusqu'à l'arrivée sur Clermont,
Le Coulet ,St Maurice de Navacelles où l'on a croisé René qui cassait une petite croûte, St Pierre de la Fage, descente glaciale sur Soubes, Soumont, le temps virant à la pluie, nous avons un peu écourté le trajet.
Malgré tout nous sommes passés entre les gouttes , ce qui n'a pas dû être le cas de nos collègues,vu le ciel chargé sur les Cévennes.
photos et récit SC
 
  
DSCN2152.jpgDSCN2155.jpg 

09/05/2014

Horaire sortie du jeudi


FLASH INFO

"A compter du 15 mai prochain, l'horaire de sortie du jeudi est déplacé

le matin à 8 h 00,  au point de rendez vous habituel sur les Allées Salingro."                                    

 
JLB

08/05/2014

balade du jeudi 8 mai 2014

Jeudi  8 mai. Beau Temps. Et si nous allions faire la Pierre Plantée ?

Il s’agit de la balade que nous faisons traditionnellement le 1er mai, à l’occasion de la Randonnée organisée par le club des Cheminots Bitterrois en Souvenir de Vélocio, et à laquelle nous n’avons pu participer cette année.

DSCN0798.JPG

7h30. Nous voilà partis. Un court arrêt au bas des allées, point de rencontre du VCC,  pour saluer les amis, et départ en direction des hauts cantons.

 

Nous ‘’montons la route de Bédarieux ‘’  dans l’odeur des genêts en fleur, et dans le calme (pas de vent,  et très peu de circulation, … c'est si rare !!)

 

Rapidement nous arrivons à l’entrée de Bédarieux.

La déviation vers Lamalou les Bains est enfin ouverte et nous l’empruntons pour la première fois.

  

DSCN0800.JPG

 

  

 

          Les antennes du Pic de Tantajo 

 nous     observent.

 

 

 

 

 

Quel bonheur de ne plus avoir à traverser la ville de Bédarieux ! ! et quelle vue magnifique sur les Monts de l’Espinouse !!!

DSCN0803.JPG

(un seul regret : pas de bande cyclable sur cette route neuve !  un bas côté, oui, mais mal bitumé, pas entretenu, et avec un ‘’escalier’’ de 5 cm par rapport à la chaussée, de quoi se casser la figure !!).

 

 DSCN0809.JPG

  

A Lamalou les Bains, ce matin, déjà un peu d’animation : un marché (terroir et artisanat) et  beaucoup de monde aux terrasses des cafés.

Un panneau annonce 9 km pour atteindre le Col de la Pierre plantée. Nous gravissons ce col que nous connaissons bien avec ravissement par la jolie petite route sinueuse bordée de châtaigniers aux feuilles vert clair, la pente est douce, la vue magnifique sur la vallée, et  très vite, trop vite, nous atteignons le sommet.

 

 

Tiens, le panneau du col a succombé !!! 

DSCN0808.JPGle voici l’an dernier à la même époque

 20130501_110211.jpg

 

 

 

 

 

 

 


 


Petite pause, le temps d’une photo

DSCN0810.JPG   DSCN0811.JPG

 

puis descente sur St Gervais et retour par la belle vallée de la Marre, Camplong, la Tour sur Orb, le Mas Blanc, le Col de la Merquière, (où nous retrouvons la ruffe rouge du Salagou),  Octon, Le lac du Salagou, Lacoste et Clermont.

DSCN0812.JPG     DSCN0816.JPG

 

105 km au compteur avec 1300 m de dénivelé. Une bonne préparation pour la randonnée de dimanche prochain : 7 cols en Cévennes.

photos et récit  MF et B

  

  

 

 

06/05/2014

Flash info

 

Sortie Jeudi 8 mai 2014


Malgré l'absence de programmation pour jeudi 8/05 sur le programme des sorties mensuelles, tous les cyclos

souhaitant pédaler ce jeudi sont invités à se rendre au point de rendez vous habituel à 7 h 30 aux allées Salingro.
 
Le circuit sera décidé sur place.
 
JLB

 

05/05/2014

rando de PAULHAN dimanche 4 mai 2014


 

04/05/2014

concours photo 2014

                           

  ami pédaleur photographe, le concours photo 2014 est ouvert

  Ne sortez plus sans votre matériel ! .............

 

Le sujet choisi est le même que celui du Co dep, de la ligue, et de la FFCT.

Sujet 1 : Campagne et agriculture (Scène de vie à la campagne, humaine, animale ou mécanique, mais aussi la trace de l’activité agricole dans les paysages qui nous entourent)

 Sujet 2 : Le Cyclo en action (nous ou les autres dans notre activité favorite: le cyclotourisme)

Vous réalisez un cliché de minimum 2072x2304pixels, de 2Mo,  pour le soumettre au jury en fin d’année.

Voir le règlement, dans la rubrique "CONCOURS PHOTO 2014" ci-contre en marge. 

  RM        

 

24 et 25 avril 2014 : Tautavel

 

24 et 25 avril 2014 :  Tautavel  Aller retour, une sortie dans le vent

 

Après trois jours de plein beau temps, la météo se dégrade mais le voyage aller retour Tautavel a bien lieu :  nous allons repérer le site…

Nous sommes six au départ ce matin pour rendre visite à l’ancêtre, six vélos et Claude qui assure l’intendance, il n’a pas le meilleur rôle … L’air frais se réchauffe rapidement, un petit vent favorable nous accompagne. La route est tranquille, le petit groupe s’éloigne de Clermont l’Hérault vers Tautavel, c’est différent des boucles du dimanche qui font Clermont – Clermont, l’ambiance est à la découverte. A Corneilhan la pause café-croissant, bien venue, déconcentre la troupe et quelques km plus loin nous manquons le pont de Tabarka, et perdons Claude, dévié pour cause de travaux : les voitures ne passent pas !

Capestang

2 Capestang.jpg10 nous ne sommes que cinq.jpg

 Capestang, les bords paisibles du canal du midi dominé par l’imposante collégiale Saint Étienne nous assure un dépaysement total. Les péniches de tourisme se languissent  d’attendre  le touriste, la quiétude des berges nous invite  à un peu de détente, mais nous repartons cap au sud vers une prochaine table. Les restaurants sont rares dans ces petits villages, Claude se démène mais ne trouve pas. Au final les estomacs se contenterons  de pizzas et bière pression avant d’affronter le dernier tiers de la journée : les Corbières.

Le vent nous pousse, la route fille entre les monts de plus en plus arides. Nous laissons le château de Saint Martin de Toques, tout neuf sur son promontoire, l’abbaye de Fontfroide, le château de Durban puis le nid d’aigle d’Aguilar qui annonce une arrivée proche. Au col de l’Extrème, sans doute grisé  par les 251m de montée, Patrick file seul vers Tautavel ! Coutumier du fait, il ne prendra pas la même route  et arrivera bien après nous.C’est en roue libre, sur une route fleurie de glaïeuls écarlates, que nous arrivons  au pied de la tour Del Far 450 000 ans après « l’homme de Tautavel ». 

Tautavel 11 Tautavel.jpg

Le Gérant fort sympathique nous accueille avec de grands verres de boissons  fraiches et moussantes appréciées des cyclos (de certains cyclos…).

 23 au revoir Fitou.jpg

Dans la nuit, Eole s’énerve et au matin, ça souffle très fort pour le retour. La décision est prise de passer par les étangs et la mer, il va falloir tirer des bords et réduire la voilure pour remonter le vent jusqu’à Clermont.

Le départ se fait par Vingrau et le pas de l’Escale. Le seigneur Canigou ne nous salue pas, il garde son bonnet de nuages enfoncé jusqu’aux oreilles. De mont en mont, nous côtoyons les éoliennes en grève de la serre Montpeyrous  puis de la serre du Buis. Ici les éoliennes n’aiment pas le vent ! Les vélos penchent à gauche pour lutter contre les rafales, ça zigzague un peu et tout le monde garde ses distances. Jusqu’à Narbonne ça souffle fort, il faut rester concentré, ne pas lâcher le guidon, ça fatigue, ça use les nerfs. Une petite escapade par la D105 où le calme relatif des bords de l’étang de Bages nous permet de rouler cote à cote et de ré ouvrir les conversations interrompues la veille. Nous contournons Narbonne, la circulation est dense, les pistes cyclables sont les bien venues mais pas  toujours facile à attraper. Avant l’arrêt repas nous nous offrons la Clape comme hors d’œuvre. Un vrai plaisir de monter dans la garrigue et plonger vers les grandes plages encore désertes. Une fois le niveau refait dans les estomacs, c’est la petite Clape pour dessert et nous filons tout droit sur Pézenas et Clermont, vent de ¾. L’écurie se fait sentir, la selle aussi. Le groupe se défait, moins un, moins deux puis deux autres et je file seul  vers Gignac, vent dans le spi, 35 km/h sans forcer. Le vélo posé, c’est le calme qui revient, plus de vent dans les oreilles, quel silence !

 

16 le guide.jpg

 

 

 

Merci Claude de ton aide précieuse,

tu as trouvé des routes encombrées et doublé beaucoup de vélos.

 

 

 

10 nous ne sommes que cinq.jpg

photos et récit RM

 

VOIR PHOTOS dans rubrique ALBUM PHOTO en marge

 

 

Sortie "Les Huitres" dimanche 27.04.2014

 

 Le soleil est au rendez-vous grâce au vent qui balaye le ciel, mais décourage aussi le cyclo.

Nous sommes seulement 8 au départ et 2 se dégonflent rapidement pour aller rouler sur des routes plus abritées

La « descente vers Sète » est rapide, le vent nous pousse,  et la jambe légère,  le Mont Saint Clair est grimpé sans hésitation.

1 vue d'en haut.jpg

 

C’est un baptême pour Philippe, surpris d’être déjà en haut pour la photo de famille. Avec Alain, ils vont affronter le vent pour un retour direct sur Clermont.

 2 l'equipe au St Clair.jpg

                

l'équipe du VCC au St Clair

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vue du haut du Mont Saint Clair

3 du saint clair.JPG

4 plage balayee par le vent.JPG

la plage balayée par le vent

 

Pour les autres, c’est le tour de l’étang par la piste cyclable jusqu’à Marseillan puis Mèze par la route et ses voitures pour la dégustation attendue. Nous ne sommes plus que 3, Jean-Louis est parti seul dans le vent…

Marseillan

5 Marseillan.jpg

6 ciel degage sur le Saint Clair.JPG

ciel dégagé sur le St Clair

 

Le grand vent et les bonnes raisons familiales ont fait leur travail de sape, alors à quoi bon se geler dans les courants d’air ? C’est au restaurant que nous mangerons les huîtres accompagnées comme il se doit d’un petit Picpoul, au calme et à l’abri.

Pause à l'abri

7 la pause a l'abrit.jpg

Il ne reste rien ! 8 il ne reste rien.jpg

  

Le retour, je le ferai seul. Le cyclo est têtu, ce n’est pas une bosse ou le vent qui l’arrête, il est juste ralenti pour mieux apprécier les couleurs sublimes du ciel ou de la garrigue.

les brasseurs de nuage

9  les brasseurs de nuages.jpg

Le Mont Saint Baudille en vue

10 le Mont saint Baudille en vue.JPG

 

 

Les « huîtres » ne font plus recette, le restaurant attire plus les cyclos du VCC que la pelouse du pique nique. La formule a fait son temps, place à une nouvelle option qui rassemble à nouveau  le club.

Texte et photos RM