Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/10/2014

le Col du vent avec mon VAE

 

Marie-France a un VAE ? Et oui, j’ai un vélo à assistance électrique, et je peux vous dire que c’est sensationnel…

Depuis quelque temps,  l’idée de refaire du vélo solo me trottait dans la tête .

Tandémiste depuis mon AVC, (il y a déjà plus de quinze ans), je ressentais aujourd’hui l’envie, le besoin même, de remonter sur un vélo solo, de piloter, de retrouver une certaine autonomie et  indépendance.

Mais l’envie ne fait pas tout, il faut pouvoir. Un peu diminuée physiquement, par mes problèmes de santé d’il y a quelques années, et par le grave accident de tandem ensuite, refaire du vélo seule paraissait difficile à envisager.

La solution, Bernard n’a guère tardé à la trouver : le VAE.

Notre choix s’est porté sur un vélo Cannondale modèle KINETTO, avec un moteur BOSCH dans le pédalier. Un vélo bien équipé pour la randonnée et le voyage, pourquoi pas (Bernard en rêve déjà....)

J’ai rapidement compris que cette formidable invention allait me permettre de refaire du vélo solo et de retrouver tous les plaisirs du vélo, sans de trop gros efforts à fournir.

DSCN2127.JPG

 

Quelques sorties dans la plaine pour le tester et m’adapter au mécanisme, et aujourd’hui le Col du vent.

ETONNANT !  C’est super.

Il fait le temps idéal  pour "faire ARBORAS", pas un brin de vent.

 

Dés la sortie du village, je trouve le bon rythme et je gravis le col, virage après virage, tranquillement, sans souffler je m'élève, accompagnée par le ronronnement de "mon assistant". Je passe devant tous les repères que je m'étais donné lorsque je souffrais dans cette montée. Tout le long, j'admire le magnifique paysage, des cyclistes sportifs me doublent, et heureuse,  j'atteints le sommet. Un coup d'œil sur la consommation de mon assistant : pas de souci, il y a encore de la réserve ! !

Un vrai bonheur…. vraiment....

DSCN2129.JPG

Retour par la Vacquerie et St Pierre de la Fage. Belle descente, grisante où je retrouve, là encore, tous les plaisirs et sensations du vélo.

 Et le tandem ? Ah, le tandem, c’est trop bien. Quand on y goute on ne peut plus s’en passer.  Nous continuerons d’en faire aussi souvent et aussi longtemps que nous le pourrons ….

 car à deux c’est mieux, c’est bien connu.

MF

 

 

Les commentaires sont fermés.